Pourquoi célébrons-nous la Saint Valentin ?

par Gaëlle

le 10 janv. 2022

Le 14 février, tout le monde le sait, c’est le jour de l’amour. On s’offre des fleurs, des cadeaux, on s’écrit des cartes et absolument tout autour de nous nous rappelle que c’est la fête des amoureux·ses. Beaucoup crient à la fête commerciale et c’est certainement le jour où être célibataire est le plus pénible de l'année mais rien à y faire, la Saint Valentin est bel et bien établie. Mais au fait, pourquoi est-ce qu’on célèbre la Saint Valentin ? J’ai mené mon enquête.

Pourquoi célébrons-nous la Saint Valentin ?

Je vous le dis tout de suite : les origines de ce jour sont assez floues (j’ai pensé nommer cet article “ce que j’ai compris à l’histoire de la Saint Valentin”, mais ça faisait pas très sérieux).

Les prémices

L’histoire de la Saint Valentin remonte à l’époque romaine. Il existe plusieurs Saints Valentin et tous auraient vécu de ce temps là. Parmi ces saints plusieurs se démarquent ; le plus célèbre étant Valentin de Terni, un évêque martyr. Personne ne s’accorde pour dire si ce que je vais vous expliquer par la suite correspond à Valentin de Terni, à un autre Valentin, un mélange des deux ou encore un autre. Par souci de clarté et de concision je vais utiliser le nom unique de Valentin et tout lui attribuer (vous vous débrouillerez avec ça, après tout je vous avais prévenu que c’était flou…).

Valentin aurait été un prêtre chrétien qui, selon la légende, mariait de jeunes hommes alors que l'empereur de l’époque, Claude II, voulait interdire leur mariage car il jugeait que cela les empêchait de devenir de bons soldats.

Valentin aurait été dénoncé et envoyé en prison, et serait à ce moment là tombé amoureux de la fille du geôlier (ou du juge, selon les sources) qui elle-même était aveugle. Puisque Valentin était capable de faire des miracles, il en aurait même profité pour lui redonner la vue. Et, juste avant de mourir, il lui aurait écrit une lettre d’adieu signée “ton Valentin”.

D’autres sources nous disent que Valentin (plutôt que d’avoir été condamné pour avoir marié de jeunes hommes) aurait en fait été emprisonné car il aidait les chrétiens à sortir de prison. Quoi qu’il en soit, Valentin aurait fini par être tué un.. 14 février.

Bref, tout n’est pas très clair mais Saint Valentin, le patron des amoureux, aurait bien vécu du temps de l’ère romaine, aurait eu un lien avec l’amour (soit dans ses actions soit parce qu’il était lui même amoureux) et aurait connu une fin tragique.

À la même époque, il existait une fête païenne qui s’appelait les Lupercales romaines. Les Lupercales étaient les fêtes de la fertilité et se célébraient autour du 15 février. Pendant ces célébrations, une des coutumes était que des hommes à moitié nus courent après des jeunes femmes souhaitant avoir un enfant, et leurs mettent des coups de fouet pour leur assurer une meilleure fertilité.

Au Vème siècle, le pape Gélase qui n'en était pas du tout fan tente d’y mettre un terme et déclare que la Saint Valentin, fête de l’amour charnel, se célèbrera le 14 février (la veille des Lupercales). Sans succès.

Les débuts de la Saint Valentin telle qu’on la connaît

C’est finalement au XVème siècle que la Saint Valentin prend une tournure romantique.

En 1496, un autre pape (le pape Alexandre VI) fait de Valentin de Terni le patron officiel des amoureux pour mettre fin aux fêtes de février et leurs violentes pratiques (les fêtes médiévales de l’Ours avaient remplacé les Lupercales, mais leur contenu était très similaire).

Il semblerait en fait que ce soit en Angleterre que l’on ait commencé à faire de la Saint Valentin la fête de l’amour. Et pourquoi ? À cause des oiseaux. En effet, on pensait que le 14 février était le moment où les oiseaux se reproduisaient le plus et que c'était donc une période de mise en couple (vous voyez que c’est romantique).

C’est à ce moment là que les légendes liées au Saint Valentin sont nées, et notamment sur ce qui le rapprochait des amoureux : le fait qu’il célébrait des mariages, qu’il était amoureux de la fille de son geôlier, et surtout sa lettre de fin de vie signée “ton Valentin”.

Il faut noter qu’à l’époque, la Saint Valentin était vue comme la fête des rencontres plutôt que comme la fête des amoureux. Les jeunes gens déclaraient leur flamme à l’aide de lettres et de poèmes : c’était la coutume du “Valentinage”.

De nos jours

Cette célébration voyage ensuite depuis l’Angleterre jusqu’aux États Unis où elle connaît un succès fou et commence à prendre une tournure commerciale. C’est notamment le début des échanges de cartes et de fleurs.

En France, il faudra attendre la seconde guerre mondiale pour que la Saint Valentin fasse un retour (et un retour bien plus soft). Les soldats américains stationnés sur des bases militaires en France tentent de séduire les françaises à l’aide de fleurs.

La suite, vous la connaissez. Le meilleur chiffre de l’année pour les fleuristes, un succès systématique pour les chocolatiers et les sexshops (heu…), des cupidons sur les cartes et des petits cœurs sur chaque vitrine ! On s’offre des cadeaux et on se dit qu’on s’aime. Tout est presque bien qui finit bien.

Pour conclure

Bon, vous avez tout compris ? Moi non plus. C’est normal, puisque il existe des tas de versions différentes et que, comme souvent, la vérité est mélangée à la légende.

Est-ce que la Saint Valentin a une origine sombre ? Oui. Mais ça s’est (heureusement) arrangé. Est-ce que la Saint Valentin est une fête commerciale ? Oui. Mais qu’est-ce qui ne l’est pas de nos jours et, franchement, est-ce que ça fait du mal d’avoir un jour dédié à l’amour ?

Alors effectivement, n’attendez-pas le 14 février pour dire à votre cher·e et tendre que vous l’aimez ! Mais le 14 février, c’est l’occasion de dégouliner encore plus d’amour, de chouchouter votre amoureux·se et de vous faire un bon repas en tête à tête suivi par (une fois la digestion terminée) la partie de jambes en l’air de l’année !

Et les célibataires dans tout ça ? Eh bien la Saint Valentin n’est pas réservée aux gens en couple ! D’une, on peut très bien la fêter avec ses ami·e·s, mais de deux, le plus important c’est l’amour qu’on se porte à soi-même. Alors faites-vous couler un bain, allumez une bougie, armez-vous de votre vibromasseur (étanche) préféré et empiffrez-vous de chocolats ! Vous le méritez.

Recommandations pour une Saint Valentin en couple

Recommandations pour une Saint Valentin en solo

Gaëlle

Écrit par Gaëlle. Rédaction Lovehoney
Gaëlle a rejoint l’équipe Lovehoney en 2020. Les sextoys et la lingerie sexy n’ont aucun secret pour elle.
Elle aime partager son séduisant savoir et rédiger des blogs ainsi que des guides-conseils informatifs tout en vous faisant rire. Tout ce qui touche au mouvement LGBTQ+ lui tient à cœur. Elle anime également le forum Lovehoney sur lequel elle vous attend avec impatience.

Publié initialement le 10 janv. 2022. Mis à jour le 10 janv. 2022
Partager