10 raisons qui font des préliminaires la clé d'une sexualité épanouie

10 raisons qui font des préliminaires la clé d'une sexualité épanouie

par Eleni Gabrielides

le 28 juil. 2021

Pendant les vacances de Noël, j’ai regardé plein de films de Noël (une évidence), et notamment “The Holiday” qui est l’un de mes préférés.

En regardant ce film cette année, j’ai découvert une réplique qui, jusque-là, ne m’avait pas encore interpellée dans ma vie d’adulte. Dans le passage où Graham (Jude Law) demande à Amanda (Cameron Diaz) ce qu’elle pense des préliminaires, elle lui répond que les préliminaires sont surfaits, et même largement surfaits !

Nipple clamps innuendo

QUOI ? Et moi qui passe une bonne partie de mon temps à militer pour les préliminaires ! Pourquoi ? Parce que je suis d’avis que leur potentiel est beaucoup plus important qu’on le croit.

C’est vrai que je ne trouve jamais le temps de parler des raisons pour lesquelles on devrait accorder plus d’importance aux préliminaires, et pourquoi ils ne sont certainement pas surfaits ! Il y a tellement de sujets que j’aime aborder : celui des zones érogènes, les raisons pour lesquelles il est difficile d’expliquer clairement la différence entre ce qu’est le sexe et ce que sont les préliminaires, et pourquoi vouloir à tout prix différencier le sexe et les préliminaires peut avoir un impact négatif sur notre bien-être et notre sexualité.

Mais cette fois-ci, c’est parti, nous allons parler préliminaires et tous leurs savoir-faire !

1. Nous faire gagner le sommet de l'excitation

Dans un contexte sexuel, le mot “préliminaires”, synonyme de “entrée en matière” et de “introduction”, fait référence aux jeux amoureux qui précèdent l’accouplement (potentiel). L’idée de préliminaires sexuels implique donc un élément ludique et une notion de détente.

Le but des préliminaires est bien de se mettre en condition, de faire grimper la température et l’excitation, de se détendre et/ou de se stimuler. Tout ça, bien sûr, en préparation pour atteindre le septième ciel.

Par les préliminaires, vous et votre/vos partenaire·s pourrez atteindre le sommet de l’excitation et connaître un sentiment d’euphorie. Le sommet de l’excitation sexuelle, qui accroît la satisfaction charnelle, peut provoquer des orgasmes stupéfiants.

2. Nous faire atteindre l’orgasme multiple

Cette euphorie sexuelle ambiante risque de vous faire atteindre l’orgasme. Pas de panique ! Atteindre l’orgasme ne signifie pas forcément que vous n’avez plus droit au plaisir.

Continuez sur votre lancée en explorant d’autres parties du corps et en prenant tranquillement votre temps. Vous atteindrez peut-être un autre orgasme en temps voulu.

3. Nous permettre de varier les plaisirs

Ce que j’aime le plus dans les préliminaires, c’est que l’on peut varier les plaisirs sans aucune limite. Dans les exemples les plus courants, on trouve les petits baisers, caresser ou lécher les parties intimes, faire un strip-tease...

Mais on peut également innover avec un massage érotique, la pratique du tantrisme, les jeux de rôle, le BDSM, le sexting, les jeux sexuels avec de la nourriture,...

Tout ce qui vous excite peut faire office de préliminaires. Vous n’avez que l’embarras du choix !

4. Nous aider à casser la routine

Avec le sentiment de familiarité qui fait que l’on connaît son corps et celui de l’autre sur le bout des doigts, on peut taper dans le mille (et dans le bon ordre) à tous les coups. C’est ce qui fait que la routine peut être géniale en amour.

Mais un peu d’innovation est parfois nécessaire pour attiser la flamme, et la variété faisant partie intégrante des préliminaires, vos jeux amoureux pourront prendre une tournure différente, mais tout aussi satisfaisante, à tous les coups !

5. Booster notre confiance en nous

La pratique du sexting ou du dirty talk, la lingerie sexy ou l’utilisation d’un sextoy à porter dans un lieu public sont des idées de préliminaires qui peuvent être prolongés sur toute une journée (voire sur plusieurs jours), avec ou sans partenaire.

Laisser l’excitation sexuelle se manifester dans un lieu public peut contribuer à booster notre confiance en nous sur une journée entière.

Si ce secret sexy que vous gardez au chaud risque de perturber un peu votre concentration, il peut toutefois vous aider à être plus à l’aise dans vos rapports sociaux !

6. Nous encourager à nous détendre

Certains préliminaires comme les petits ou les longs baisers peuvent libérer des substances chimiques comme l'ocytocine, la dopamine et la sérotonine dans le cerveau.

Ce cocktail idéal pour réduire le taux de cortisol (hormone du stress) augmente le sentiment de bonheur, d’euphorie, d’affection et d’attachement.

7. Exacerber notre sensibilité

La stimulation du corps ou du cerveau peut accroître l’afflux de sang vers les seins et les parties génitales, causant le gonflement des seins, des petites et grandes lèvres et du clitoris, et faisant pointer les tétons et bander le pénis.

Cette sensation géniale accroît également la sensibilité de toutes ces zones érogènes.

8. Faciliter la lubrification

Le sommet de l’excitation sexuelle provoque parfois une lubrification plus importante des parois vaginales. Cette lubrification peut éviter aux personnes ayant un vagin de ressentir de la douleur à la pénétration, et peut également rendre cette expérience plus agréable.

Le stress, les changements hormonaux et les traitements médicamenteux sont autant de facteurs qui peuvent avoir un impact négatif sur la lubrification vaginale.

Si la lubrification naturelle ne se fait pas, ne stressez pas ! Les lubrifiants intimes sont des produits très pratiques qu'il est toujours bon d'avoir sous la main pour le cas où, même au sommet de l’excitation sexuelle, la lubrification naturelle ne se ferait pas.

9. Nous apprendre à explorer

Accorder davantage de temps et d’importance aux préliminaires peut nous aider à mieux connaître notre corps, et celui de l’autre également.

Commencez par explorer les zones érogènes de votre partenaire avec vos mains, vos doigts, vos lèvres, votre langue, puis avec différents types d’accessoires sensoriels, et observez ses réactions. Voici une liste des zones érogènes que vous pouvez explorer pour démarrer :

Le cuir chevelu, les paupières, les oreilles, les lèvres, la bouche

Le cou, les aisselles, l’intérieur des bras

Le nombril, le ventre, le bas du dos

L’intérieur des cuisses, l’arrière du genou, la plante des pieds, les orteils

Les seins, les tétons, le mont de Vénus, le clitoris, le vagin, le col de l’utérus

L’anus, le périnée

Le gland, le frein du pénis, le prépuce, le scrotum, la prostate

10. Améliorer la communication entre nous

Il est très important d'obtenir le consentement de l’autre avant de pratiquer une activité sexuelle, plus particulièrement lorsqu’il s’agit d’innover. Cela ne se fait pas forcément au détriment du mot sexy. Pour ma part, je trouve ça plutôt sexy.

En suivant ce modèle “J’ai vraiment envie de (verbe au choix) ton/ta/tes (partie du corps au choix). Je peux ?”, vous serez sur la bonne voie pour améliorer vos compétences relationnelles.

Je pense que ce qu’il faut retenir de tout ça, c’est que les préliminaires ne se limitent pas forcément au rôle qu'on leur attribue traditionnellement.

Les préliminaires ne doivent pas immanquablement mener à “ce qu’il y a de plus important dans le sexe”. Ils peuvent être ce qu’il y a de plus important dans le sexe, et même être tout simplement “le sexe”.

Eleni étudie la communication en matière de santé à l’Université de Sydney, Australie. Ses sujets préférés et ceux sur lesquels elle aime particulièrement s’exprimer sont ceux de la sexualité, de la santé sexuelle et de la genralité. Elle passe le plus clair de son temps à dégommer les sujets tabous partout où elle passe.

Eleni Gabrielides

Écrit par Eleni Gabrielides.

Publié initialement le 28 juil. 2021. Mis à jour le 28 juil. 2021
Partager